MINISTERE INTERNATIONAL
AMOUR ET COMPASSION

"Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui." (Jean 3,16-17)

Le Ministère International Amour et Compassion est juridiquement fondé, répertorié au RNA sous statut d'association cultuelle, ayant pour référence W723016899.

Il a pour vocation de répandre le message de l'Evangile à travers le monde et de faire des disciples, selon le mandat et la mission reçus de notre Seigneur : "Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez leur à garder tout ce que je vous ai prescrit." (Luc 28,19-20).

Sa vision apostolique est de restaurer l'unité au sein de l'Eglise, corps de Christ ; implanter des églises locales nouvelles sur l'ensemble des cinq continents ; témoigner de l'amour et de la compassion de Jésus-Christ de Nazareth, notre Sauveur et Seigneur.

Pour remplir au mieux cette mission et rendre au monde témoignage à la vérité, appuyé en cela par les révélations et la puissance du Saint Esprit, nous proposons diverses interventions :

- Dispensation de messages, prédications audio et vidéo, d'enseignements thématiques fondés sur la Parole, dans le cadre d'une école de formation au ministère chrétien. Formation dispensée en ligne et dont les ressources sont mises à disposition moyennant contribution financière, afin de soutenir l'effort d'évangélisation et les activités missionnaires de ce ministère. 

- Campagnes d'évangélisation sur invitation de leaders chrétiens, quelque soit le pays, moyennant participation aux frais de déplacements, d'hébergements, d'organisation logistique.

- Tenue de conférences et séminaires à l'international à destination des leaders chrétiens.

- Visite pastorale à domicile pour ceux qui auraient des difficultés à se déplacer afin de les soutenir, les accompagner moralement, spirituellement et répondre à leurs besoins. Visites possibles pour les habitants des communes de le Mans métropole ou de la région parisienne (France) et ceux résidant à Yaoundé (Cameroun)

- Cellules de maison : installation, suivi

- Activités cultuelles et spirituelles 
12May

"Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée." (Matthieu 10,34)

Pour bien comprendre ce message, il ne faut pas l'appréhender par une lecture littérale, car vous seriez dans la confusion. En effet, si Jésus est prince de la paix, pourquoi dès lors nous tient il ce propos? Se contredirait-il? 

Il n'y a que Lumière et clarté dans la Parole. S'il y a confusion, elle procède de notre compréhension intellectuelle, par essence limitée, obscurcie de la Parole. La Parole est Esprit et vie. Jésus parle à notre âme, à notre intelligence, c'est pourquoi il use de paraboles simples à comprendre. Christ, Lui, parle non à notre âme, mais à notre esprit. Le Saint Esprit, par ses révélations vitales pour notre croissance spirituelle, intervient envers nous tel un décodeur. Ce qui est voilé, brouillé, confus pour notre intelligence humaine, il le décode pour nous et nous donne les clés de compréhension. Ce n'est pas notre âme qui reçoit les révélations, mais notre esprit. Le Saint Esprit tient envers notre esprit le langage de l'esprit. Ce que notre esprit reçoit, perçoit, il le transmet à notre âme, notre intelligence humaine pour application.

Jésus, le Sauveur, apporte la paix au monde puisque par son sacrifice à la croix, il réconcilia l'humanité envers Dieu. Christ, le Seigneur, apporte l'épée, car sa Parole vient ébranler, mettre à mal, renverser le système de valeurs de ce monde. Si nous sommes spirituellement façonnés par la Parole du Seigneur, alors nous nous détachons du monde, de son emprise idéologique, philosophique pour ne plus lui appartenir. En ce sens, il y a comme une division, une dualité, un conflit. 

La division est engendré par notre positionnement affirmé, assumé face au monde. Notre humanité (chair et sang) évolue encore dans le monde, mais notre esprit n'appartient plus à ce monde. Il y a en ceux qui sont réellement nés de nouveau en esprit un conflit intérieur : un conflit entre la direction de l'Esprit et les appétences de la chair et du sang. Ce conflit nous tiraille intérieurement entre notre volonté de marcher spirituellement dans les pas du Maître et les dispositions de notre humanité qui aspirent à jouir prioritairement des choses de la terre. Voilà la croix que le disciple doit porter : vivre avec cette conflictualité intérieure tant que durera sa vie sur terre. 

La Parole du Seigneur est vectrice de division entre notre positionnement  et celui des gens de notre entourage (famille, village, tribu) qui se réclament d'une lignée héritée des ancêtres. Lorsque tu viens à Christ, ta vie ne dépend plus de ses sources d'influences antérieures (religion, tradition, coutumes, rites, idéologie, philosophie), mais elle est amoureusement assujettie au Saint Esprit qui nous conduit dans la parfaite volonté du Seigneur. 

En vérité, si tu ne connais pas ce tiraillement, ce conflit d'intérêt, alors peut être demeures tu encore dans la religiosité et n'es pas encore réellement né de nouveau, pour vivre le christianisme véritable?

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC


En savoir plus  
08May

"Pour la collecte en faveur des saints, agissez vous aussi, comme je l'ai ordonné aux églises de la Galatie. Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra selon ses moyens, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour faire les collectes." (1 Corinthiens 16,1-2)

Je fais mienne ces exhortations déclaratives de l'apôtre Paul, dans le cadre du ministère apostolique et missionnaire international que le Seigneur m'a confié selon sa souveraine volonté.

Comme vous le savez et le comprenez aisément, les voyages missionnaires, les déplacements internationaux, intercontinentaux nécessitent des moyens financiers et logistiques (transport par avion, hébergement, frais alimentaires, mobilité au sein du pays visité). Certains ministres de Christ ne vous réclament rien pour exercer le ministère et font des sacrifices personnels afin de mener à bien la mission ; sacrifices d'autant plus importants, dès lors qu'il n'existe pas d'activités génératrices de revenus conséquents. Puissiez vous en prendre conscience et le réaliser véritablement.

L'Evangile est gratuit mais l'évangélisation a un coût parfois élevé. Lorsque vous recevez un ambassadeur de Christ, ne considérez pas seulement l'homme mais avant tout Christ qui le délègue et l'envoie auprès de vous afin de vous nourrir, édifier spirituellement, libérer sur vos vies sa Parole inspirée par le Saint Esprit, rendre ministère en son Nom au moyen des prières de guérison, de délivrance. Si vous êtes spirituellement bénis par le Seigneur, au travers de son serviteur, n'allez vous pas honorer sa royauté par une semence venant en action de grâce? Lorsque vous honorez le ministre de Christ, c'est Christ Lui-même que vous honorez. Ayez du discernement!

Dans un contexte de vie relativement difficile sur le plan économique, une majorité va répondre qu'il n'a pas les moyens. En êtes vous si surs? Mesdames, le sac à main, la paire de chaussure, la robe que vous convoitez, alors que votre garde robe est déjà plus que bien fournie, vous sont elles véritablement nécessaires? L'argent dépensé pour leur acquisition ne serait elle pas une capacité de semences? Le diable vous piège parfois en créant illusoirement dans vos pensées des besoins qui n'en sont pas. Ne pas confondre besoins élémentaires et satisfaction de convoitises en vue de paraître. Si les gens vous apprécient, ce devrait être pour ce que vous êtes et non pour ce que vous désirez devenir pour attirer leur faveur.

Messieurs, je pourrai vous faire la même remarque, la même suggestion concernant les costumes trois pièces, les montres en or, les voitures de luxe. Tous ces biens vous sont ils vraiment nécessaires pour vivre heureux, vous épanouir véritablement? Le bonheur réside dans le contentement et l'aspiration à vivre non pauvrement, misérablement mais simplement. 

Si les propos tenus vous heurtent, c'est que cela vient réveiller votre conscience et vient mettre en lumière un lien toxique, un déséquilibre, une forme de servitude.

Que ce message ne reste pas lettre morte, mais vienne éclairer les chaumières par la diffusion et le partage que vous en ferez sur vos réseaux sociaux par un simple clic.

Puisse cette exhortation renouveler vos pensées et intelligences et abattre les forteresses de faux raisonnements qui vous maintiennent en une forme de captivité mentale, morale.

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

En savoir plus  
25Apr

"Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité" (1 Corinthiens 15,50)

La chair et le sang, faut-il le rappeler, font référence à notre nature humaine (âme et corps). Seuls peuvent parvenir à la condition, au statut de cohéritier avec Christ, ceux qui sont spirituellement nés de nouveau véritablement ; ceux dont la nature a été transformée par la présence et la puissance régénératrice du Saint Esprit ; ceux dont la nature spirituelle vient transcender, dominer, assujettir la nature charnelle.

Bon nombre, pour se donner bonne conscience, se positionne en cohéritier avec Christ, tandis qu'ils vivent encore inféodés, dominés par l'esprit du monde. Cela ne fonctionne pas. Les disciples réels et véritables sont positionner pour occuper ce statut. Ce n'est pas le cas de tous les croyants, enfants de Dieu. Croire en Jésus-Christ est une chose ; aspirer à se laisser transformer intérieurement par le Saint Esprit pour refléter le caractère de Christ en est une autre. 

La nature humaine est corruptible. La nature spirituelle est incorruptible. Si tu es transfiguré intérieurement par la gloire du Seigneur, alors tu peux prétendre à devenir cohéritier avec Christ. C'est un processus progressif, parfois très long et douloureux : nous sommes transformés de gloire en gloire. 

Quels sont les obstacles à surmonter pour y parvenir?

Les obstacles à surmonter sont nombreux : la religiosité et la religion ; les traditions familiales et ancestrales ; les philosophies et idéologies qui nourrissent les forteresses de faux raisonnements et impactent négativement l'expression de notre volonté. Ce sont les plus durs à vaincre, car pouvant avoir une forte emprise. Seule la Parole de notre Seigneur, lorsqu'elle est proclamée à notre âme peut en venir à bout. Il est illusoire de penser que nos bonnes résolutions, parfois éphémères, sont suffisantes.

 Pour devenir un diamant spirituel étincelant entre les mains du Seigneur, notre nature charnelle doit périr, en étant éprouvée par le feu. Porter la  couronne d'épines est un passage incontournable pour qui aspire à obtenir le couronnement de gloire des seules mains du Seigneur. 

Devenir cohéritier avec Christ nécessite de prendre part volontairement au sacrifice de Jésus à la croix par abnégation amoureuse. L'héritage de Jésus, c'est la mort à la croix ; l'héritage de Christ, c'est spirituellement régner avec Lui. Si tu affectionnes encore les choses que t'offre l'esprit du monde, je te le dis, tu n'es pas prêt. Ne t'illusionnes pas toi même! Le renoncement véritable est une décision volontairement et délibérément prise, exprimée, fondée sur des convictions fermes. Si tu le veux et que tu es convaincu, abandonnes toi totalement entre les mains du Saint Esprit ; laisses toi conduire par Lui dans les eaux profondes. Si le grain tombé en terre ne meurt pas, il ne peut porter du fruit.  

Si ce message vous a touché, interpellé, partagez le autour de vous.

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

En savoir plus  
24Apr

"Semé corps naturel, on ressuscite corps spirituel." (1 Corinthiens 15, 44)

"Le spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est naturel ; ce qui est spirituel vient ensuite." (1 Corinthiens 15, 46)

La résurrection est spirituelle. C'est Christ (Seigneur) qui, par la puissance du Saint Esprit, ressuscita Jésus (Sauveur) d'entre les morts (physiques). 

Lors de la création de l'homme, c'est le souffle de Dieu dans les narines d'Adam qui fit de lui un être vivant. Le souffle de Dieu, c'est l'esprit. Notre esprit humain est  le reflet en nous de la divinité. C'est l'esprit qui anime le corps. 

Lors du péché originel, les yeux charnels d'Adam s'ouvrirent, tandis qu'il voyait jusqu'alors par les yeux de l'esprit. Adam vit Eve par les yeux de l'esprit. Adam entendait la voix du Père par les oreilles de l'esprit. Ses sens spirituels étaient pleinement réveillés. Lors de la chute, ses yeux spirituels se fermèrent ;  ses oreilles spirituelles se fermèrent ;  son esprit s'éteignit, supplanté par l'éveil de son âme. L'âme d'Adam s'éveilla lorsqu'il mangea du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Tandis qu'avant la chute, Adam ne connaissait ni raisonnement ni doute et ne connaissait que le bien, ce dernier, à ce moment précis, fut en capacité de choisir : c'est la survenue du libre-arbitre. En vérité, le fait que l'homme, depuis lors, soit doté du libre-arbitre n'est pas un cadeau. C'est une forme de malédiction.

Lorsque notre esprit sort de son coma profond, il resurgit spirituellement des ténèbres dans lesquels il était tenu captif. Notre esprit renaît lorsqu'une Parole du Seigneur vient trancher ce lien  indicible qui l'empêchait de se mouvoir, de s'exprimer. Avant de naître à nouveau, notre esprit était comme tenu en otage, séquestré, baillonné, par la domination de notre âme. Lorsque notre esprit se réveille, il reprend sa place d'animateur, conducteur originel. Lorsque notre esprit se réveille, notre nature charnelle (âme et corps) de dominatrice qu'elle était retrouve progressivement sa place de dominée. 

La résurrection est une renaissance spirituelle faisant de nous une nouvelle création en Christ. Nous sommes comme transfiguré intérieurement par la gloire du Seigneur qui irradie à l'extérieur. Lorsque Christ s'adressa à Lazare, c'est à son esprit qu'il parla. En effet, Lazare est spirituellement endormi, tandis que son corps commençait à retourner à la poussière. Les sens physiques de Lazare, ses organes étaient dépourvus de vitalité. Il fut ranimé, ressuscité, car son esprit se réveilla, en entendant la Parole du Seigneur qui est Esprit et vie. 

Lorsque Christ nous parle, il s'adresse à notre esprit. Lorsque Jésus nous parle, il s'adresse à notre âme. L'homme s'adresse à l'homme selon son langage. L'Esprit s'adresse à l'esprit selon son langage. 

Si ce message vous interpelle, vous touche, vous bénit, vous apporte une touche de lumière, merci de le partager, le diffuser autour de vous. Ne le faites pas pour moi, mais pour les semences de vie qu'il contient, pour la nourriture nécessaire à l'édification de votre esprit, pour la connaissance nécessaire au renouvellement de votre intelligence. Par un simple clic sur Facebook, sur Whatsapp, vous pouvez contribuer simplement à l'effort d'évangélisation. Que le Nom de notre Seigneur soit élevé. A Lui seul soit la gloire, l'honneur. 

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC


En savoir plus  
21Apr

"Que votre parole soit oui, oui ; non, non ; ce qu'on y ajoute vient du Malin." (Matthieu 5,37)

Quel message profond le Seigneur veut-il nous transmettre par sa déclaration? 

Le seigneur nous interpelle et nous exhorte d'abord à être fidèle aux paroles que nous déclarons, car elles sont puissantes et entraînent des effets. En cela, notre parole ne doit pas être diluée, confuse. Notre parole doit être claire et efficace. Nos déclarations nous engagent et afin de ne point être discrédité, il est opportun, judicieux, salutaire, qu'elles soient en adéquation avec les actes que nous posons et les réelles intentions de nos coeurs.

Par sa déclaration, le Seigneur nous exhorte à tenir ferme dans nos convictions, à nous positionner clairement et à assumer cette prise de position. Lorsqu'un esprit humain est vulnérable, faible, il peut être sujet à confusion, manipulation, séduction, corruption. Je le rappelle ici : un chrétien est un croyant convaincu par la Parole, par le Saint Esprit. Si tu es convaincu d'une chose, alors tu deviens inébranlable et tu tiens ferme dans ta position. Si tu fais face à une décision qu'il te faut prendre et que ton esprit est comme mal à l'aise, confus, alors attends du Saint Esprit la lumière, l'orientation, la conviction avant de prendre ta décision qui devrait être ferme, résolue. Si tu n'es pas convaincu, abstiens toi!

Il ne faut pas comprendre ce verset avec une superficielle littéralité, mais en appréhender le sens profond. Lorsque le Seigneur nous dit que ce qu'on ajoute vient du Malin, il veut pas dire qu'il est diabolique d'expliquer le bien-fondé des décisions que nous prenons ou des actes que nous posons, mais plutôt de ne point laisser ni doute, ni confusion dans les paroles que nous prononçons. 

Enfants de Dieu, chrétiens, ne soyez pas timorés mais engagés. Ne vous positionnez pas en fonction de ce que pourrait penser les hommes, mais par motif de pleine conscience envers Dieu. Un témoin de Christ assume sa position malgré les calomnies, les railleries, les injures, les procès en diffamation. L'efficacité de notre témoignage tient avant tout dans le caractère résolu, ferme de nos convictions et la clarté de nos déclarations, fondées sur la Parole de Vérité. Vérité non issue des réflexions philosophiques, idéologiques qui sont de nature à générer le doute. Mais la Vérité dont Christ est le témoin suprême. 

Pour être efficace, notre témoignage ne doit souffrir aucune dilution et ne point être sujet à caution. Il ne doit souffrir aucune compromission, écartant toute forme de discours pétri de démagogie spirituelle dont sont friands les serviteurs ayant succombé à la tentation de tout entreprendre pour jouir de la gloire éphémère, factice des hommes. 

SOYEZ FERME DANS VOTRE POSITIONNEMENT. ASSUMEZ VOS CHOIX ET VOS CONVICTIONS. SOYEZ DES PORTE LUMIERE AU NOM DE CHRIST DE LA VERITE.

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

En savoir plus  
13Apr

Nous aurions bien des raisons parfois de nous mettre en colère. Toutefois, cette colère, si elle peut parfois être comprise, doit être contenue et maîtrisée pour le maintien de notre paix intérieure, de notre santé, de notre relation avec Dieu, de notre vie. 

La colère peut revêtir deux aspects différents et relever de deux dimensions différentes : il y a la colère relevant des émotions négatives de l'humanité et la sainte colère spirituelle. 

La colère humaine est profondément négative, toxique, dangereuse. Elle procède le plus souvent d'une atteinte à notre ego, notre amour propre, notre orgueil. Lorsqu'elle est non maîtrisée, la colère peut et se manifeste le plus souvent par un déchaînement de violence à la fois physique et verbale. La colère humaine est l'expression d'un manque de confiance, de solidité, de maturité tant intellectuelle que spirituelle. 

La colère humaine résulte d'une perturbation émotionnelle affectant notre âme . Elle peut engendrer des troubles physiques tels que troubles du rythme cardiaque, hypertension artérielle, insomnie, perte d'appétit, augmentation de l'anxiété et du stress. Elle peut également avoir des effets négatifs sur notre humeur, notre équilibre psychologique, l'état de notre coeur.

La colère humaine, lorsqu'elle est entretenue, engendre et nourrit la rancoeur, l'amertume, l'animosité, la haine. Elle affecte notre âme à un point où des troubles psychologiques peuvent apparaître : paranoïa, dépression. Elle peut affecter notre esprit et le plonger à nouveau dans les ténèbres et ouvrir une brèche pouvant mener jusqu'à la folie. Elle est source d'aveuglement et affecte notre jugement, notre capacité à discerner. 

La colère humaine, si elle est entretenue et nourrit par de mauvaises pensées, est une bombe à retardement qui peut exploser à tout moment faisant de nombreux dégâts. La colère nourrit et entretenue est parfois à l'origine de folie meurtrière  telle les crimes passionnels. 

"Que je n'entre pas dans leurs complots, que je ne m'unisse pas à leur assemblée! Car, dans leur colère, ils ont tué des hommes et dans leur caprice, ils ont coupé les jarrets des boeufs. Maudite soit leur colère, car elle est violente et leur emportement car il est cruel" (Genèse 49, 6-7)

"Une parole blessante excite la colère" (Proverbes 15,1)

"La fureur est cruelle et la colère impétueuse" (Proverbes 27,4)

"Si tu es fou d'orgueil et si tu as de mauvaises intentions, mets la main sur la bouche : car la pression du lait produit de la crème, la pression du nez produit du sang et la pression de la colère produit des querelles. (Proverbes 30,32-33)

Bien qu'il soit compréhensible que nous puissions avoir des accès de colère, surtout lorsque nous sommes victimes de calomnie, diffamation, injustice, cette colère ne peut perdurer au risque de dégénérer. 

"Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas  ; que le soleil ne se couche pas sur votre irritation ; ne donnez pas accès au diable" (Ephésiens 4,26-27)

Vous allez me dire que notre Dieu peut se mettre en colère : c'est vrai. Toutefois, cette colère n'est pas de même nature car elle est spirituelle. Tandis que la colère de l'homme relève de la subjectivité, la colère divine relève de l'objectivité. La colère de l'homme est charnelle ; la colère divine est spirituelle. 

La colère de Dieu s'enflamme avant tout contre le diable, le mal, les oeuvres manifestes des ténèbres. Lorsque notre Seigneur se mit à chasser les vendeurs du temple; sa sainte colère était objectivement orientée vers les actes et non les hommes, si ce n'est les esprits qui manipulent les hommes. Par ailleurs, vous constaterez que notre Dieu est lent à la colère et que cette dernière s'apaise rapidement.

Bien aimés, s'il peut y avoir une colère admissible, elle doit relever de l'esprit et non de la chair. Lorsque nous sommes spirituellement nés de nouveau, alors nous avons légitimement de la haine contre Satan, ses oeuvres, ses viles manoeuvres, ses habiles et hypocrites manipulations. Cette sainte colère jaillissant des profondeurs de notre esprit ne peut être dirigée contre notre prochain. Ce qui est chair est chair ; ce qui est esprit est esprit.

Si nous sommes enfants de Dieu, alors nous devons réfuter la loi du talion et plutôt embrasser le ministère de la réconciliation envers notre prochain, nos frères et soeurs. S'il est une cible à atteindre vers laquelle notre colère doit être dirigée, c'est Satan et sa cohorte de démons. 

Il y aurait bien des choses à dire encore. Puisse cette exhortation, cette touche de lumière vous amener à une prise de conscience, une salutaire réflexion.

Apôtre Raphaël Launois

Ministère International Amour et Compassion - MIAC


En savoir plus  
24Mar

"Il est plus facile à un chameau de passer par le trou de l' aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu" (Marc 10,25)

Le monde, par ses convoitises et tentations, réveillent bien trop souvent la cupidité, l'avidité, la soif de posséder qui sommeillaient dans le coeur de l'homme.

 L'attachement de l'homme, par le coeur, à ses diverses possessions matérielles, financières, intellectuelles le rend spirituellement aveugle. Il se confie dans ses "richesses", par nature éphémères et devient égocentrique, égoïste, snob, hautain, orgueilleux. Il devient progressivement insensible aux malheurs et à la souffrance de l'autre. Pour lui, la qualité et la réussite de la vie résident en la possession de biens. Si on le prive de ses possessions, il éprouvera, en son for intérieur et en son âme, un sentiment de mort.

Cet état de fait est un obstacle potentiel au dépouillement de la nature charnelle de l'homme au profit de la nature spirituelle héritée en Christ et par Christ. Pourquoi? Parce que le Seigneur n'oblige pas mais invite, exhorte, appelle. Le christianisme n'est pas fondé sur les obligations et interdictions, héritées de la loi de Moîse, mais sur la conviction que le Saint Esprit opère dans le coeur du croyant, devenant un élément moteur à sa prise de décision et à l'expression manifeste de sa volonté ainsi éclairée par la Vérité. 

La certitude pour un homme de biens que l'épanouissement dans la vie réside et se confond en ses possessions est en son âme une forteresse de faux raisonnements que seule la Parole de Vérité, par la puissance du Saint Esprit au nom de Christ, peut réellement ébranler lorsque le coeur est prêt à l'acceptation libre du changement.

Entendons nous bien. La pauvreté n'est pas de Dieu. Dieu veut notre bien et se réjouit de notre épanouissement. J'en veux pour preuve de son amour qu'Il avait créé le jardin d'Eden avant de créer l'homme. Toutefois, l'attachement fort du coeur et de l'âme aux biens de ce monde peut durablement nous éloigner de LUI. Combien courent après les bénédictions de Dieu et ne parviennent pas à réellement à s'attacher au Dieu des bénédictions? 

En vérité, il est une heureuse bénédiction, une grâce infinie de naître pauvre en tous points et d'être enrichi par Lui seul. En effet, nous reconnaissons de facto que notre vie, dans tous ses aspects, tient de Lui, de son amour, de sa grâce, de sa bienveillance. Si tu es né dans une forme de pauvreté (matérielle, spirituelle, affective, intellectuelle), alors tu n'as pas besoin d'être préalablement dépouillé car tu es prêt à être directement revêtu des vêtements nouveaux de l'Esprit.

Si ce message vous touche et vous interpelle, alors gloire soit à Dieu seul. Merci de le diffuser et partager largement autour de vous.

Apôtre Raphaël LAUNOIS


En savoir plus  
27Feb

"Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs" (1 Corinthiens 15,33)

L'homme vit, évolue dans un environnement dont l'atmosphère devrait être purifié pour son épanouissement. Ce qui l'entoure peut influencer son attitude, son comportement, sa croissance, son évolution, son libre-arbitre, ses choix, ses décisions. 

L'homme charnel se complaît à rechercher ce qui satisfait à ses appétences, ses attraits. Son regard est attiré par ce qui brille ou ce qui lui paraît comme beau. L'homme aime entendre ce qui éveille voire exacerbe son ressenti émotionnel. Or, ce qui paraît n'est pas ce qui est. L'homme charnel est sous influence constante de l'esprit de ce monde. Or, l'esprit de ce monde utilise des artifices éphémères et illusoires afin de séduire, manipuler, détruire. L'esprit de ce monde offre une contrefaçon des réalités indicibles, parfois mystérieuses, mais salutaires pour l'homme. Platon, en son temps, l'avait bien compris et exposé dans son "mythe de la caverne". 

Soyez honnêtes! Si l'on vous propose de choisir entre une femme aux formes généreuses, bien proportionnée, maquillée mais au coeur rempli de vénalité et une femme sobrement vêtue, demeurant au naturel, mais au coeur rempli d'amour sincère et authentique, laquelle des deux interpellera en premier votre regard et suscitera votre intérêt? La majeure partie des hommes iront vers la première car elle met en branle les sens charnels et cette dernière sera pour eux, après un certain temps, une pierre d'achoppement, une source de toxicité et de souffrance. Une minorité dont les sens spirituels sont en éveil, annihilant ainsi l'expression des sens charnels, iront vers la seconde car ils sauront discerner un coeur beau, généreux et ce choix sera pour eux source de bonheur, d'épanouissement et de fécondité. 

L'homme spirituel est attiré par la beauté de la vérité, de l'amour et aspire à rechercher ce qui est simple, naturel, authentique. Il fuit l'extravagance et ce qui sonne faux. Il fuit l'artificiel pour se mouvoir dans le réel. Comment? Son être intérieur, son esprit, est éclairé, édifié par la Parole de Dieu qui le conduit à vivre dans la vérité, source de liberté. L'homme spirituel est mû, bâti par le Saint Esprit qui façonne en lui le caractère de Christ et le retranche spirituellement de ce monde. 

Si vous vous déclarez chrétien alors votre seule source d'influence doit être Christ, par l'intermédiaire du Saint Esprit. Le Saint Esprit vous conduira toujours à faire les bons choix, si vous lui demandez, car il vous connaît mieux que vous même. Vos pensées doivent être rééduquées par la puissance de la Parole. Si vos pensées sont divinement rééduquées, alors votre âme sera en mesure de tenir assujetti les appétences charnelles. L'âme est ce qui anime la nature charnelle de l'être humain. L'esprit, régénéré par le saint Esprit, est ce qui réveille la portion de divinité qui est en chaque homme. Le jour où votre âme sera en harmonie avec votre esprit, alors vous connaîtrez la paix totale. 

Bien aimés. Conduits par le Saint Esprit, faites les bons choix quant à vos relations. Recherchez la compagnie de ceux qui tiennent avec vous un même langage qui devrait être celui de l'Esprit. Ne vous arrêtez pas à vos perceptions sensorielles qui, par nature, peuvent vous trahir. Ne vous conformez pas au monde présent, mais recherchez avec ardeur ce qui est conforme à la vérité pour demeurer dans la liberté. Ne vous laissez ni séduire, ni corrompre par ceux qui vous promettent monts et merveilles par des discours aux relents démagogiques ou cherchent à flatter votre ego. Ecartez de vos relations ceux qui veulent vous voir être tenu asservi aux traditions ancestrales des peuples dont l'origine se trouve bien souvent dans les profondeurs des ténèbres. Renoncez à l'héritage maudit de vos pères pour n'aspirer qu'à être cohéritier avec Christ : enfant de Dieu, votre héritage est spirituel. 

Je vous invite à lire, relire, vous imprégner des recommandations salutaires pour nos vies laissées dans le livre des proverbes. Les personnes dont le côtoiement est à éviter y sont exposées ainsi que leur modalité d'action. 

Je vous souhaite de prospérer dans la qualité de vos relations et de trouver la force, au delà de l'affect, pour y apporter un assainissement.

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

En savoir plus  
18Dec

"Si nous avons semé pour vous les biens spirituels, est-ce excessif que nous moissonnions vos biens matériels?" (1 Corinthiens 9, 11)

"Ne savez vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à ce qui est offert sur l'autel? De même aussi, le Seigneur a établi comme règle que ceux qui annoncent l'Evangile vivent de l'Evangile." (1 Corinthiens 9, 13-14)

Un chrétien est un croyant convaincu par l'Esprit de Dieu. Les cinq ministères de la Parole sont des fonctions sacrées, méritant honneur, respect et soutien. Les ministres de l'Evangile, ambassadeurs de Christ, font abnégation de leurs propres intérêts, de leur propre vie pour se mettre exclusivement au service de l'Evangile. Ouvrez vos yeux spirituels et sachez discerner  cela. Lorsque vous voyez votre pasteur, ne voyez pas l'homme mais Christ agissant et parlant à travers l'homme. Je parle ici de ceux qui sont les disciples du Seigneur, ayant renoncé à toute forme d'ambition personnelle pour se mettre au service du Maître et de la mission qu'Il leur a confiée. 

Soyez honnêtes! Combien d'entre vous pensent que les pasteurs se laissent vivre et, à vos yeux, ne font rien? Combien d'entre vous pensent que les pasteurs s'enrichissent à votre détriment, profitant sans conscience du fruit de vos labeurs? Certes, certains, ayant répondu aux désirs de la cupidité, se sont fourvoyés et se sont inféodés à l'emprise de Mammon. Même si ces derniers semblent être fort nombreux en ces temps troubles, n'en faites pas pour autant une considération générale. Le labeur d'un ministre de Christ n'est pas comparable au vôtre, car il ne poursuit pas forcément le même but que vous. Sa course est différente. Sa mission est différente. Seriez vous prêts à manger avec eux le pain d'affliction? Soyez sincères! Une majorité d'enfant de Dieu n'ont pour seul but que de voir la main matériellement bénissante de Dieu dans leur vie. C'est là une illusion, une chimère. Certains pasteurs connaissent des situations ou conditions de vie que vous ne seriez pas prêts à accepter. Humblement, ils n'en font que peu de cas et parce qu'ils n'en parlent pas, vous pensez que tout est rose dans leur vie ; que cette dernière est un long fleuve tranquille. Une partie d'entre eux exposent leur vie et confrontent ce monde de ténèbres pour assurer votre salut au nom du Seigneur. 

En vérité, je vous le dis, ce ne sont pas ceux qui font étalage de leurs richesses qui sont les plus honorables, les plus respectables. Cette attitude est implicitement une provocation à votre égard, vous renvoyant à votre condition. Ils ont pour dieu leur ventre et ne sont pas véritablement au service du Seigneur. L'Eternel peut bénir matériellement, financièrement un ministère ; toutefois, le ministre authentique de Christ à conscience que tout procède de Dieu et que tout retourne à LUI, qu'il n'est propriétaire de rien. Il ne place pas ses espoirs de réussite dans la jouissance paisible de biens matériels, mais dans la moisson de vos âmes, pour le compte du Seigneur qui vous a racheté à grand prix.

Bien aimés. Je vous exhorte à soutenir votre pasteur en honorant le caractère sacré du ministère qu'il exerce à votre profit, à votre bénéfice par un don volontaire, par la mise à sa disposition de certains de vos biens. En agissant de la sorte, vous honorez certes l'homme mais le Seigneur surtout, car il est son serviteur. Ne le faites pas par obligations ou contraintes : c'est la religion. Faites le librement, par conviction, par motif de conscience envers le Seigneur. Ne le faites pas par intérêt déguisé mais que votre geste soit mû par un coeur rempli d'amour et de considération pour Dieu.

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

Mel : ministere.int.amour.compassion@gmail.com

En savoir plus  
17Dec

"La connaissance enorgueillit, mais l'amour édifie." (1 Corinthiens 8, 1)

Tels les pharisiens ou les docteurs de la loi, certains frères, leaders ayant une forme d'érudition théologique ou exégétique sont comme enivrés par cette jouissance intellectuelle flattant leur ego, leur amour propre. Dès lors, l'orgueil endurcit leur coeur et les rend comme insensibles, indifférents à leur prochain. Ils se sentent supérieurs aux autres, car il est vrai, le pouvoir, dans une certaine mesure, procède de la connaissance. Toutefois, de quelles connaissances parlons nous, en ce cas? La connaissance de la lettre et non de l'Esprit de la lettre. Ils sont comme aveuglés et deviennent progressivement serviteurs d'un dieu conceptuel et passent à côté de la révélation du Dieu réel, manifesté en chair, en la personne de notre Seigneur, Jésus Christ de Nazareth. Les pharisiens, les docteurs de la loi n'ont su discernés spirituellement l'incarnation du Verbe, du Fils de Dieu. 

La connaissance de la Parole augmente lors des moments d'intimité avec elle. Jésus - Christ de Nazareth est cette Parole. Lors de ces moments privilégiés, la Parole se révèle et n'a nul besoin d'être intellectuellement étudiée. Lorsque nous parvenons à connaître intimement, véritablement la Parole dans les profondeurs, conduits en cela par le Saint Esprit, nos certitudes, nos préjugés, nos conceptions sont ébranlés et nous prenons humblement conscience que nous ne savons en réalité que peu de choses ; que nous ne pouvons pas grand chose sans Lui ; que nous ne sommes rien sans Lui. 

Bon nombre d'enfants de Dieu, amoureux sincères du Seigneur, sont des gens sans instructions, sans connaissances selon l'acception du monde. Vulnérables, en un certain sens, aux yeux de ce monde, ils deviennent en réalité forts, stables en Christ. C'est une bénédiction en réalité, car leur intellect n'a pas été mondainement, idéologiquement, philosophiquement formaté Dans cette salutaire ignorance des principes régissant ce monde, leur coeur est comme demeuré vierge, innocent, insouciant. C'est après avoir mangé du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal que le mal commença à pénétrer insidieusement, lentement le coeur d'Adam et par là le coeur des hommes. La Bible déclare que le coeur de l'homme est méchant, tortueux, mais non celui de l'enfant qui n'est pas encore devenu homme. Les enfants vivent dans une forme d'insouciance car la terre de leur coeur n'a pas encore été réellement ensemencée. C'est pourquoi, le Seigneur dit que le Royaume des Cieux appartient à ceux qui leur ressemblent. Lorsque le coeur de l'enfant reçoit la Parole du Seigneur, celle ci porte du fruit et s'enracine profondément dans cette terre fertile, demeurée vierge. Cette Parole, porteuse de vie et d'amour, leur permettra d'acquérir la connaissance spirituelle et de grandir en Christ, de grandir dans l'Amour divin. 

Bien aimés, rééduquez votre âme par la Parole de Dieu afin que votre coeur soit débroussaillé, libéré, sanctifié par la Vérité. 

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

Mel : ministere.int.amour.compassion@gmail.com

En savoir plus  
16Dec

"Vous avez été rachetés à un grand prix ; ne devenez pas esclaves des hommes." (1 Corinthiens 7, 23)

En venant réellement à Christ, sur le fondement d'une conviction spirituelle et d'une volonté ferme, nous sommes affranchis de cet esclavage spirituel qui nous maintenait en captivité entre les mains de Satan. A cet instant, Satan est dépossédé de toutes prérogatives et autorités à notre égard. Son règne spirituel sur nos vies prend fin et les effets de ses oeuvres neutralisés, anéantis. 

Que cette Parole devienne rhema en votre esprit afin que vous puissiez non seulement savoir mais surtout réaliser : Christ vous a affranchis, libérés totalement, véritablement, parfaitement. 

Un chrétien qui s'efforce, par motif de pleine conscience envers Dieu et surtout par amour, de faire la volonté du Père, conduit par l'Esprit au nom de Christ, peut subir les assauts du diable mais n'est plus esclave du diable. Votre esprit, sorti du sommeil profond, est devenu la propriété de Christ lorsque vous êtes venus à LUI. Or, le diable ne peut s'attaquer à ce qui est entre les mains du Seigneur. Le diable ne peut plus attaquer votre esprit, si votre marche avec le Seigneur est sincère, déterminée. Votre esprit, par Christ, se trouve en protection totale entre les mains du Père. Dès lors, comment est-il possible que certains enfants de Dieu soient en proie aux oppressions, aux tourments?

Votre âme qui relève de la chair, de l'humanité, demeure vulnérable. Pourquoi? Parce que, suite à la désobéissance originelle, les yeux charnels d'Adam et Eve se sont ouverts et la capacité de décider, le libre arbitre est venu comme malédiction. Avant la chute, l'homme pensait comme Dieu puisqu'il était en communion parfaite avec Dieu, esprit, âme et corps. Pour vous permettre de bien comprendre : les yeux charnels ne sont pas vos yeux physiques mais votre capacité à réfléchir, à décider, à penser. Après la chute, l'âme humaine, siège des pensées, est devenue vulnérable, par l'ouverture de cette brèche. L'âme avait reçu la maudite potentialité de penser soit comme Dieu, soit être manipulée, séduite par Satan par le moyens de pensées toxiques suggérées. 

En venant à Christ, nous sommes devenus ses esclaves mais des esclaves heureux, des esclaves libres. Vous allez me dire qu'il y a la contradiction? Il n'en est rien. Notre esprit, en Christ, est libre si nous veillons à cette liberté recouvrée, en mettant la Parole en pratique dans nos vies. La Parole que nous avons reçu premièrement en notre esprit doit être proclamée à notre âme afin qu'elle appréhende, assimile cette même Parole. Votre âme ordonne à votre corps ce qu'il doit faire. Si votre âme, dans l'exercice de sa volonté, est en conformité avec la Parole, alors elle assujetti les actes du corps à la volonté de Dieu. Si votre esprit et votre âme sont désormais en accord, appuyés sur le fondement de la Parole alors vous êtes pleinement libres, esprit, âme et corps. Votre esprit est libre en Christ et votre âme, votre corps sont soumis à la volonté de l'esprit, libre par Christ. Nous sommes en quelque sorte des esclaves humains spirituellement libres.

Paul nous exhorte à ne point devenir à nouveau esclaves des hommes. Si nous sommes pleinement libres, comment pourrait on à nouveau devenir esclaves? En délaissant la Parole, gardienne et protectrice  de notre liberté, au profit des pensées mondaines, suggérées par les traditions, les idéologies, les philosophies, les religions, provenant non de Dieu mais des hommes. 

Demeurons libres par Christ et revêtons le casque du Salut. Amenons toute pensée captive à obéissance de Christ. Portons le joug doux et léger du Seigneur. Le Seigneur, dans sa Parole, nous parle de prescriptions. Le terme prescriptions appartient au champs lexical du domaine médical. Les conseils et orientations du Seigneur permettent une rééducation de notre âme et la conduise à nouveau à penser comme Dieu. Le Seigneur est le souverain médecin. Le Saint Esprit est le rééducateur de notre vie. Les prescriptions du Seigneur des béquilles permettant de retrouver une marche ferme et assurée. 

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

Mel : ministere.int.amour.compassion@gmail.com

En savoir plus  
15Dec

"La femme n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est le mari ; et, pareillement, le mari n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est la femme." (1 Corinthiens 7, 4)

De nombreuses idéologies, philosophies funestes portent en elles les germes de la destruction et s'avèrent toxiques pour la vitalité conjugale. Le féminisme, par exemple, suggère avec véhémence à la femme que son corps lui appartient et qu'elle en a la jouissance exclusive. C'est un mensonge toxique. Si la femme est encore célibataire, son corps appartient à Dieu. Si la femme est mariée, son corps appartient à son mari. En effet, lors de leur union spirituelle, permise, voulue, programmée par Dieu, l'homme et la femme deviennent une seule entité, une seule substance, une seule chair. Ils ne sont plus deux mais un, comme Dieu est un. Le monde dit monsieur et madame car son acception du mariage est charnelle. Dieu dit monsieur ou madame car pour Lui 1 + 1 = 1. Le fondement divin du mariage n'est ni religieux, charnel mais spirituel. En vérité, lorsque l'on voit l'homme, on voit aussi la femme et réciproquement. Le mariage n'est pas la seule coexistence physique de deux êtres qui s'aiment et sont attirés l'un l'autre. Le mariage est la fusion de deux êtres ayant même ADN spirituel. Nous pourrions entrer davantage en profondeur encore. Dieu ne voit pas deux corps distincts, mais un seul esprit.

"Ne vous privez pas l'un de l'autre, si ce n'est momentanément d'un commun accord, afin d'avoir du temps pour la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence." (1 Corinthiens 7, 5)

Le lit conjugal est un lieu sacré de complicité, d'intimité. En aucun cas, il ne doit être transformé en un lieu de chantage affectif. Madame, s'il peut survenir quelques désaccords ponctuels avec ton conjoint, ne lui fait aucun chantage à l'intimité. C'est très dangereux. L'homme et la femme sont naturellement programmés pour fusionner et procréer. Y faire obstacle engendre inéluctablement de la frustration, vectrice potentielle de division. Pourquoi venir compliquer ce qui est simple? Pourquoi ouvrir une brèche à l'ennemi? 

Apôtre Raphaël LAUNOIS

Ministère International Amour et Compassion - MIAC

Mel : ministere.int.amour.compassion@gmail.com

En savoir plus  
25

Montant du don

  • 17 Rue de Londres, Coulaines, Pays de la Loire, France

*
*